Categorie

POINT OF VIEW

La petite poule qui rêvait de pondre des œufs en chocolat

2 juin 2019
Présentation album de jeunesse La petite poule qui rêvait de pondre des oeufs en chocolat - gros plan illustration

Cet album jeunesse continue de me faire rêver ! La petite poule qui rêvait de pondre des œufs en chocolat.

J’ai découvert ce magnifique album lors d’une pause détente avec des copines en ville. Nous avons appelé ce moment fille : la “descente en librairie“. On se rejoint à 4 en ville et on commence par un brunch dans un salon de thé. L’ambiance est joyeuse et propice aux confidences. Une fois, le petit déjeuner gourmand avalé, nous trépignons d’impatience de nous rendre dans notre librairie préférée : Odyssey Tahiti.

Un rapide tour sur le coin des nouveautés, et je fonce dans le coin local car j’ai hâte de dénicher des pépites pour mes petits. Vous vous rappelez de ma passion pour la lecture ? Je vous en avez parlé sur le blog. Eh bien, les albums jeunesses sont compris dedans ! 😃

Mon regard a tout de suite accroché avec la première de couverture. Une explosion de couleurs !

La couverture de la petite poule

1ère de couverture de la petite poule

1ère de couverture de l'album
la page de titre de l'album La petite poule

4ème de couverture de la petite poule

“II était une fois une ‘tite poulette de Tahiti qui rêvait de pondre des œufs en chocolat.
Aue, se moquent ses copines, quelle idée ! Une poule, ça pond de vrais œufs, pas des œufs en chocolat.
Mais Coco Poulette est une poulette trrrrrès têtue… Alors, si vous vous voulez connaître le fin mot de l’histoire, ouvrez vite ce livre, mais attention à ne pas vous en mettre plein les doigts, car ces pages dégoulinent de chocolat !”

La description de la petite poule

L’album est paru en 2015. Il a été écrit par Virgine Monbrison et l’illustratrice est Nathalie Janer. La petite poule qui rêvait de pondre des œufs en chocolat est un très bel album illustré d’une vingtaine de pages.

Le livre raconte l’aventure d’une petite poule “Coco poulette“. A la suite d’une discussion avec deux canards sauvages, Coco poulette va découvrir la légende de Pâques, des cloches, des lapins et des œufs en chocolat. Enchantée par cette nouvelle idée et malgré les moqueries des autres poules, Coco poulette demeure déterminée à recréer cette magie de Pâques pour les enfants tahitiens.

Mon avis sur la petite poule

Le format de l’album

Présentation album de jeunesse La petite poule qui rêvait de pondre des oeufs en chocolat - page d'illustration

C’est un petit format que les enfants prennent facilement en main (18 x 21).

double page d'illustration de l'album Coco poulette

Thèmes abordés dans l’album

En premier lieu, il est vrai que l’album aborde la tradition des fêtes de pâques, du chocolat et de la gourmandise. Oui, oui, vous allez trouver du chocolat à chaque page !

Cependant, assez rapidement, vous vous rendrez compte qu’il s’agit surtout d’un album dont le thème principal est la joie. C’est un peu l’essence de ce livre. Sur un ton très joueur, l’auteur réussi à nous transmettre plusieurs émotions : l’amour, la joie, la tristesse, la surprise.

Et puis, bien entendu, Virginie Monbrison va vous faire voyager en Polynésie française. L’histoire se passe à Tahiti. Place aux feuillages et aux fleurs sous toutes leurs formes (portées à l’oreille, en couronne, dans les assiettes), aux animaux (oiseaux, souris, fourmis…), aux noix de coco et aux paréos.

Mention spéciale 💛

Gros plan sur Coco poulette personnage principal de l'album

… pour l’illustratrice

L’illustratrice Nathalie Janer a un sacré coup de crayon ! Les illustrations sont parfaitement affinées et le choix des couleurs est explosif. Si vous voulez en savoir plus sur son travail, je vous ai glissé son contact Facebook car je crois que c’est sur cette page qu’elle est assez présente. J’aime beaucoup sa façon de se présenter à nous comme une “une éternelle esquisseuse de rêve, passionnée et autodidacte…” sur le site de l’éditeur.

Gros plan illustration - les enfants tahitiens
Présentation album de jeunesse La petite poule qui rêvait de pondre des oeufs en chocolat - page d'illustration

… pour le lexique intégré

Un lexique est intégré à chaque page. Les enfants et les plus grands vont s’amuser avec le vocabulaire de la langue tahitienne. Il faut bien prononcer chaque voyelle. Les expressions tahitiennes sont bien introduites avec à chaque fois un astérisque (traduction du mot tahitien en français). Il n’y en a que 6, ce qui selon moi est tout à fait correct.

Pour exemple : ma’a = nourriture en général, aliment, repas.

Plus d’infos sur la petite poule

1ère de couverture de l'album en gros plan posé sur une table - Laetitia Yndia en 2ème plan

Sur le site de l’éditeur, les Éditions des Mers Australeséditeur spécialisé dans la jeunesse basé à Tahiti depuis 1986, vous trouverez une petite capture d’écran des deux premières pages de l’album.

Pour conclure, j’attribue une note de 🌺🌺🌺 (/3) à ce magnifique album car il a réussi son pari : celui de nous émerveiller, mes petits et moi par ses illustrations et son contenu rêveur et joyeux. C’est un album que nous allons garder longtemps mais c’est aussi une chouette idée cadeau pour les enfants.

N’hésitez à me faire part de vos avis ! C’est avec plaisir que j’échangerai avec vous. Avez-vous lu l’histoire de La petite poule qui rêvait de pondre des œufs en chocolat ?

N’oublie jamais les jolies choses ! #2

26 mai 2019
Les jolies choses : lingettes démaquillantes lavables Marmottes'S Tahiti

Lorsque je rédige cet article sur les jolies choses, N’oublie jamais #2, j’écoute l’album A star is born de Lady Gaga & Bradley Cooper. Un vrai délice dans les oreilles. J’ai eu l’occasion de regarder le film du même nom sur un vol Papeete – Paris et j’ai adoré ! Les deux acteurs sont excellents, une puissante histoire d’amour sur le thème de l’industrie musicale. Une pépite ! 😍

C’est le week-end. Il pleut dans le Pacifique et c’est un temps parfait pour se détendre, se souvenir et capturer mes coups de cœur de la semaine dernière (car oui, je suis légèrement en retard dans mes publications…). Mais en fait peu importe, le plus important, c’est de partager les jolies choses. 😊

#1 : sortie sur un bateau pirogue

Vue du bateau pirogue sur l'île de Tahiti de nuit

C’était un samedi soir ! Les enfants sont restés avec la baby-sitter. Nous sommes partis pour le coucher du soleil. Une belle fête organisée par un copain sur un bateau pirogue. Magique ! Vous pouvez louer le bateau pour la journée ou pour la nuit. Si vous ne connaissez pas, sachez qu’il s’agit d’un bateau qui ressemble à une pirogue géante composée d’un espace intérieur et extérieur : une terrasse en bois (deck) avec plusieurs coins salons bas, un espace cuisine, un espace plancha, un toilette, un sleep pour la descente baignade. A l’arrivée, nous avons été accueilli par une équipe super sympa. Nous étions 40… et je peux vous dire que nous n’avons pas manqué d’espace pour nous amuser. Nous avons pu apprécier la vue sur Tahiti de nuit au rythme du concert proposé par les musiciens.

Coup de cœur pour ce moment privilégié sur la mer. A refaire, c’est certain, mais de jour pour profiter tout d’abord des eaux turquoises de Tahiti mais aussi pour vivre ce moment avec les enfants. 😃

#2 : nouveaux écouteurs

Je ne pouvais pas oublier de vous parler de mes écouteurs car ils ont beaucoup amusé mes collègues au bureau et tant mieux !

Pour la petite histoire, j’ai toujours aimé porter des écouteurs colorés et amusants. Je suis le genre de personne à dormir dans l’avion avec un masque de licorne ! Oui oui ! 🥳

Malheureusement, les derniers écouteurs – d’adorables petits chats noirs – ont disparu… un jour… sur mon bureau… J’espère que le nouveau propriétaire les assume autant que moi ! 😢Je les pleure toujours ! Je ne peux pas me passer des écouteurs. Ils sont les fidèles compagnons de mes podcasts favoris. Je vous présente les petits nouveaux ! Les écouteurs licornes… et je les adorent !

Écouteurs licornes

#3 : lingettes démaquillantes

Lingettes démaquillantes lavables Marmottes'S Tahiti

Il n’est jamais trop tard pour tenter de consommer de manière responsable. Je crois que ce sujet me touche de plus en plus depuis quelques mois. J’avais déjà entrepris quelques petits changements dans la cuisine. C’est pourquoi, toujours motivée, je poursuis mes petits pas dans la salle de bain. J’ai décidé de remplacer les cotons jetables par des lingettes démaquillantes en tissu lavable.

J’ai découvert les créations de Marmotte’S Tahiti dans une boutique de vrac. Et j’ai craqué pour le format, le coton bio et les couleurs. Pas d’excuse pour tester. Ils sont doux pour la peau. De plus, vous commencez peut-être à me connaitre… lorsque c’est fait main et local, je n’hésite pas à en parler autour de moi. N.B : penser à évaluer ses besoins pour prévoir les bonnes quantités dans la semaine. 😉

Lingettes démaquillantes lavables Marmottes'S Tahiti

#4 : mon bureau prend place

Bureau Laetitia Yndia en cours de décoration -Tahiti

Je remercie amoureusement mon adorable mari qui a su me créer un espace dans la chambre d’amis pour mon petit bureau douillet. 🥰Il a dégoté le matériau parfait pour ma décoration. Je rêvais de cette grande planche de travail en bois, nature et très graphique. La planche brute est simplement posée sur des tréteaux ( le temps de dessiner les plans du dessous). Mon bureau est loin d’être terminé mais déjà il commence à me ressembler… C’est souvent ici que j’écris mes articles.

Bureau Laetitia Yndia en cours de décoration - planche brute

Juste au dessus de mon bureau, une étagère, toujours en bois mais plus clair. J’ai vraiment l’impression qu’elle flotte. Nous avons une petite maison avec des petites pièces. Pour ne pas trop encombrer l’espace, il me fallait opter pour de la légèreté. Cependant, ce n’est pas n’importe quelle étagère ! Elle est faite maison et entièrement fabriquée par Monsieur. J’ai effectué pas mal de recherches. Je me suis aidée de Pinterest pour trouver le modèle de l’étagère de bureau coup de cœur. Grâce à elle, mes objets décos sont mis en valeur dans mon bureau et j’ai plaisir à les regarder. Ils stimulent ma créativité. Happy !

#5 : podcast du moment

Podcast chouchou BuildYourself - Laetitia Yndia

Je suis une droguée de podcast ! Je possède un Iphone et donc, j’utilise l’application podcast d’Apple. Cela fait à peu près 4 ans que j’en écoute régulièrement. Les podcasts participent au changement de mon “mindset” : développement personnel, amour, optimisme, mode, humour, culture générale ou encore entreprenariat. Une vraie thérapie. Mes choix sont éclectiques. Deux semaines que la voix de Safia inondent mes trajets voitures.

Podcast BuildYourself de Safia

Si vous avez des idées de podcasts inspirants à me proposer, je suis preneuse ! Au fait, je vous ai déjà parlé du podcast Change ma vie ?

À très vite…

Je vous retrouve très très vite (mon fils dirait :”Aussi rapide que Flash Mc Queen !”) pour les prochaines jolies choses. Vous l’avez compris, j’ai bien l’intention de rattraper mon retard. 🤗

Si vous avez envie de partager avec moi vos coups de cœur ou si vous voulez bavarder sur les thèmes abordés dans N’oublie jamais #2 ou N’oublie jamais #1, alors, n’hésitez pas.

Je vous souhaite une belle semaine et je vous souhaite de jolies choses. 😎

N’oublie jamais les jolies choses ! #1

15 mai 2019

Inspirée par une de mes lectures, notamment un chouette livre de développement personnel, 3 kifs par jour, je tiens depuis quelques mois un carnet de gratitudes dans mon bullet journal. En effet, j’essaie de garder une trace écrite des bons moments de chacune de mes semaines et je dois avouer que j’ai beaucoup de plaisir à relire ces pages. C’est un peu ma mini thérapie du bonheur !

Cette semaine, nouveau cap sur le blog ! Je souhaite partager avec vous mes bons moments, mes coups de cœur et les jolies choses de la semaine accompagnées de quelques photos.

Chaque semaine, je partagerai 5 kifs avec vous pour le plaisir d’échanger, pour se rendre compte que la vie est belle mais surtout pour ne jamais oublier ! C’est parti pour le premier article de la catégorie – “N’oublie jamais” !

#1 : un séjour à Moorea en famille

Durant les dernières vacances scolaires, j’ai dû quitter Tahiti pour une bonne raison : rencontrer pour la première fois ma petite nièce. J’ai donc laissé ma petite famille en Polynésie française pour rejoindre la métropole durant 15 jours. J’ai atterri la veille de la rentrée scolaire et repris le travail assez vite… soit le lendemain. Rhoo, le jetlag !

Nous avions besoin de nous poser et de nous retrouver en famille. Alors, nous sommes partis 3 nuits et 4 jours sous le soleil de Moorea pour nous reconnecter. Ce fut reposant, intense et magique. (Je vous prépare très bientôt un article sur ce séjour en famille)

Vacances en famille à Tahiti
Soleil, plage de rêve, baignade, repos, kayak et crevettes !

#2 : découvrir le plaisir de la photo

Ce blog m’a regonflé à bloc ! Comme vous le savez, je cherche un peu ma voie et le blog me permet de faire le point sur mon projet de reconversion, comme une introspection. J’ai retrouvé de la motivation. Je souris. Je prends du plaisir à écrire, à structurer mes pensées, à choisir ce qui me plait et depuis sa création mon taux de créativité et d’inspiration a explosé !

Nous avons ressorti l’appareil photo numérique (APN) et quel plaisir. L’iphone, c’est bien mais l’APN c’est carrément top ! J’apprends à exercer mon œil. Avec mon mari, nous adorons échanger sur le décor, le choix des photos, les couleurs. Je n’envisage plus de sortir de la maison sans mon appareil : un Nikon avec son objectif Tamron 18-200.

#3 : passion papeterie

J’ai entamé le tri, le classement et la décoration du futur petit coin bureau. Il est placé dans la chambre d’amis. Je suis une passionnée de papeterie mais plus particulièrement de carnets. J’ai ressenti beaucoup de plaisir à les ressortir des cartons, à disposer les carnets et les redécouvrir. Toujours dans mon sac à main ou dans mon cartable, les carnets participent à la structuration de mon organisation.

Jolis carnets remplis de couleurs

#4 : découverte d’une jolie marque

Pendant nos ballades à Moorea, je me suis rendue dans un concept store que je vous recommande vivement : uniquement des pièces de créateurs de Polynésie française. Il s’agit de L’endroit. J’en profite pour remercier chaleureusement la patronne qui nous accueille toujours avec un beau sourire.

Mais chut, il ne faut pas encore le dire… surprise ! J’ai eu le plaisir de ramener dans mon sac de voyage ces adorables petits maillots de bain pour bébé. J’ai littéralement craqué pour le modèle et les couleurs. Bravo à la créatrice Bikibinitahiti, spécialisée dans les articles pour bébés et enfants.

Vous avez probablement compris, j’ai l’intention de gâter quelqu’un dans les jours qui suivent…

#5 : un de mes magazines “chouchou”

Je l’attends toujours à chaque début de mois ! J’ai découvert Hine Magazine, 6 mois après mon arrivée à Tahiti. Hine signifie en tahitien : déesse de la lune. C’est un magazine féminin dans lequel je retrouve toutes les actualités du fenua, des bons plans et des infos pratiques. Il fait partie de mes magazines inspirants à Tahiti. Les photographies sont féeriques et mettent en valeur la femme et les couleurs de la Polynésie française. Mon coup de cœur : les portraits des femmes inspirantes qui agissent pour le fenua.

Je vous souhaite une belle semaine. N’oubliez jamais vos beaux souvenirs 😉 ! Je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouveau “N’oublie jamais“.

Passion lecture

11 février 2019

La lecture : une passion

La lecture est-elle une passion dévorante ?

Pour commencer, je me suis lancée un challenge, un défi :  Chasse ta passion à la maison !

Je suis en quête d’un métier qui a du sens pour moi où l’inquiétude du dimanche soir disparaîtrait. Il n’y a pas d’âge pour changer de vie ! C’est ainsi que pour trouver un métier porteur de sens, je suis partie du postulat que nous devons faire le tour de nous-même avant d’aller chercher des réponses ou des recommandations ailleurs (tests, bilan de compétences…). Prenons le temps d’observer tout ce que nous possédons. Examinons notre quotidien. De la même manière, demandons-nous pourquoi ces objets inondent notre quotidien ?

C’est ainsi que j’ai découvert que les livres peuplaient mon intérieur et que la lecture représentait une passion pour moi.

Premiers pas du défi

Le défi : Chasse ta passion à la maison !

Créer le vide chez moi pour aller à l’essentiel et trouver ce qui m’anime. Et je vais partager mes réussites et mes échecs avec vous sur ce blog.”

Le premier pas de la reconversion professionnelle est d’apprendre à se connaître.

Analyse de la mise en place du défi :

Pour être plus précise, passée la peur de me lancer ou encore la peur de ne pas trouver du temps, j’ai pu à travers ce défi mettre à l’épreuve mes “hypothèses passion” de départ.

Un formateur m’a demandé un jour de  lister dix passions. Munie d’une feuille de papier et d’un crayon, j’ai réalisé l’exercice. Si a priori, la tâche semblait facile, bien au contraire, je me suis retrouvée en difficulté au bout de la quatrième passion ! C’est la raison pour laquelle, je vous conseille de ne pas lâcher ! Prenez le temps nécessaire mais surtout allez au bout de cet exercice. Il est très intéressant.

La passion de la lecture, comme une évidence !

C’était une évidence ! Et pourtant, j’ai mis du temps à chasser cette passion. Pas eu besoin de fouiller dans les tiroirs, j’avais tout devant mes yeux, presque sur un plateau mais surtout en quantité.

Observer et trier

Il y a un peu plus d’un an et demi, j’ai déménagé. J’ai quitté mon île pour une autre île, un autre océan : Tahiti. Une grande première pour une ilienne qui n’avait jamais vécu ailleurs, sinon pour les vacances.
Au fur et à mesure, il a fallu organiser notre déménagement pour le bout du monde. Il faut reconnaître que nous avons dû faire des choix ? Que devenons-nous emmener ? Quelle quantité ? Pour quel usage ? Qu’allons-nous trouver sur place ? Et pourquoi ces choix ?

L’objet : livre

Nous ne pouvions pas mettre l’intégralité de notre vie dans une boîte. Les négociations furent difficiles. Pourtant quelque chose n’était pas négociable : si je déménage… c’est avec mes livres ! Quelques mètres cubes !
Aujourd’hui, nous vivons dans environ 90 m carré et les livres ont trouvé une place dans toutes les pièces de la maison. Aucune surface n’est épargnée. Il y a tout ce que j’aime. L’avantage : il suffit juste de tendre la main.

Lire pour s’inspirer

Selon le CNL (Centre National du Livre), « la lecture est avant tout une activité de loisirs pour les Français ». Pas de doute, je fais partie de ces français avec une pratique de lecture régulière.

Pourquoi lire ?

En effet, s’il existe plusieurs types de lecteurs, je peux énoncer avec certitude que j’appartiens à la catégorie des grands lecteurs (+ de 20 livres par an). Je lis pour le plaisir de m’évader. Mais la lecture demeure une solution simple pour apprendre et pour découvrir de nouvelles choses. Cependant, et plus que tout, je lis pour être inspirée. Un loisir indispensable à la qualité de ma vie.
C’est pourquoi, comme on prend son smartphone le matin avant de quitter son domicile, je glisse toujours un livre dans mon sac. Je lis partout et sous plusieurs formes. Je peux lire juste 5 minutes ou bien 2 heures. Allongée, en marchant, en réunion…

Lire est un plaisir où le temps s’efface !

Lire autrement !

Je m’exerce à la lecture numérique : articles de journaux numériques, blogs, études en ligne… Une question et je fonce sur mon ordinateur pour trouver la réponse à mon problème.

Toutefois, je ne pouvais pas lire en conduisant ! Alors, je me suis intéressée à la lecture auditive. Récemment les livres audios ont pris plus de place dans mon quotidien. J’ai découvert la plateforme AUDIBLE.
Au final, j’ai doublé ma capacité de lecture. Je peux accélérer la vitesse de lecture. Je redeviens un peu enfant car je prête mon oreille à une voix agréable. Chaque trajet est optimisé au profit de ma passion.

En somme, j’apprends beaucoup plus et tout le temps.

De la passion de la lecture à producteur de contenu web

Je vous l’avais dit ? J’ai déjà changé de métier ! J’ai choisi de me rapprocher en quelque sorte d’une de mes passions : la lecture. Mais maintenant la question qui se pose est :

Comment transformer cette passion de la lecture en une compétence durable et transférable à un domaine d’activité ?

J’ai une petite idée mais elle demande à être creusée (intérêts, avantages et inconvénients) : écrire, produire du contenu et partager avec une communauté sur le web.

En attendant, je continue de lire. En analysant de plus près les thèmes de lecture de ma bibliothèque ou de mon smartphone, j’obtiens des données plus précises pour analyser cette passion : entreprenariat, blogging, développement personnel…

Passion lecture :  inspirations du moment

Avant de conclure, je tenais à partager 3 livres inspirants selon moi dans notre quête de : “Je ne sais plus quoi faire …”

  • L’art de l’essentiel de Dominique Loreau
  • Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent de Stephen R.Covey
  • Le livre de l’Ikigaï : la méthode japonaise du bonheur de Bettina Lemke

A travers ce défi, nous avons vu que prendre le temps d’observer ce qui nous entoure dans notre lieu de vie peut-être une façon d’apprendre à se connaître.

Partagez-vous cette passion comme moi ? Quelles sont vos lectures inspirantes ? N’hésitez pas à m’écrire en commentaire. Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous.

Et n’oubliez pas de partager l’article !